L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Autres > Soirées culturelles > La liberté de presse, ce n’est pas du cinéma

Publié le 23 mars 2009

La liberté de presse, ce n’est pas du cinéma

Malgré des coupures intempestives d’électricité, la dizaine de participants qui étaient au nouveau bureau de Goethe-Institut a pu regarder une bonne partie du documentaire. Ils avaient le privilège d’avoir une discussion avec le réalisateur, Rolf Pflücke, un journaliste célèbre en Allemagne, qui a passé 30 années comme correspondants des chaînes internationales allemandes ARD et ZDF.

C’est au cours de son séjour au Chili, pendant les années de braise du dictateur Pinochet qu’il a réalisé un documentaire poignant sur la persécution d’un journaliste.

Ce film qui est malheureusement toujours d’actualité nous interpelle sur le danger inhérent à notre profession, mais également sur la nécessité de porter courageusement les aspirations des peuples du monde entier à la liberté d’expression et de presse, à la démocratie et à l’autodétermination.

Participants à la soirée Goethe du RIJ, 20 mars 2009

Peter Stepan du Goethe-Institut avec Rolf Pflücke pendant la soirée