L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Actualité RIJ > Rubrique littéraire > Conte : La Vendetta

Publié le 23 mars 2009

Conte : La Vendetta

Un jour, les deux enfants de l’Homme et du Serpent s’amusaient dans un buisson. Ils se ruaient de petits coups et riaient à cœur joie. L’enfant mordilla le petit serpent qui voulut en faire autant. Sans savoir que sa morsure, même légère, pouvoir être dangereuse, le reptile mordit légèrement l’enfant. Celui-ci cessa aussitôt de jouer. Pris de vertiges, il s’écroula, gémissant dans l’herbe et mourut.

Au même moment, arrivèrent l’homme et le Serpent qui revenaient d’une promenade. Ils tentèrent de vivifier l’enfant ; mais leurs efforts se révélèrent vains. Le petit serpent resta triste à l’idée que son ami était inerte.

L’Homme ne chercha pas à comprendre et entra dans une colère sans précédent. Il se saisit d’une pierre, et écrasa le petit reptile qui mourut aussi.

Le Serpent eut peur d’une telle atrocité et prit la fuite. Arrivé à la maison, il relata les faits à sa femme qui s’emporta à son tour. Elle fonça sur les lieux pour venger la mort de son fils. Mais l’homme était déjà parti. Elle se promit de l’attaquer le jour qu’elle le verrait.

La soif de la vengeance divisa les deux clans et se répercuta sur leurs descendances.

C’est pourquoi, une inimitié s’installa entre l’Homme et le Serpent jusqu’à nos jours.