L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Actualité RIJ > Rubrique littéraire > Conte : La légende des jumeaux

Publié le 16 mars 2009

Conte : La légende des jumeaux

Ceci se passa à l’époque où les fées existaient encore. Ces belles créatures surnaturelles aux pouvoirs fabuleux n’hésitaient pas à secourir les humains en détresse. C’est le cas de cette femme qui vivait avec son mari dans un petit village. Elle s’appelait Anna. Elle n’avait pas d’enfant et aimait le travail. Jamais, elle ne s’asseyait sans rien faire. Dès l’aube, elle se rendait dans le village voisin pour puiser l’eau. Ensuite, elle faisait le ménage puis préparait le repas de midi. Après avoir fini de manger, elle partait en brousse cueillir quelques feuilles d’arbres pour sa sauce du lendemain. Toujours souriante, ses voisines ne l’aimaient pas et interdirent leurs enfants de l’aider dans ses travaux. Souvent, elles se moquaient d’elle en lui proposant de lui vendre un enfant. Anna répondait par le silence. Elle était sage et disait à ses amies :

- les petits esprits répliquent aux provocations ; les grands esprits en font un nid de sagesse.

Un jour, ses voisines décidèrent de faire d’elle la risée de tout le village. Elles invitèrent Anna en brousse pour chercher du bois mort. Mais d’un commun accord, elles avaient déjà envoyé leurs filles chercher le bois et rassembler en fagots. Ce jour-là, Anna et ses voisines quittèrent très tôt le matin pour la brousse. Arrivées, chacune prit un fagot et sa fille la suivait avec un autre. Elles répartirent au village, laissant derrière elles, des rires sarcastiques. Anna resta seule et perplexe. Elle comprit que ses voisines s’étaient moquées d’elle et essayait de savoir pourquoi. Elle versa des larmes et demeura quelques temps en brousse en déplorant le fait qu’elle n’avait pas d’enfant.

Elle repartait chez elle quand une belle femme l’aborda et se mit à la réconforter. Anna oublia son sort et se demandait ce qu’une si belle femme faisait seule dans ce lieu désert. Elle n’avait jamais vu une telle beauté.

Peu après, Anna eut une sensation bizarre et son corps fut couvert de chair de poule, ses cheveux se dressèrent. Elle sut qu’elle était en présence d’un être surnaturel. Effectivement, la femme était une fée. Sachant qu’Anna savait cela, elle feignit de se moucher derrière un arbre et disparut subitement. Anna la chercha en vain et regagna le village à pas de course.

Plusieurs mois après, Anna tomba enceinte et donna naissance à deux enfants : un garçon et une fille. Le village entra dans l’émoi. Jamais une femme n’a engendré deux enfants en même temps. Une partie de la population quitta le village sous la panique. Ceux qui étaient restés, s’émerveillèrent et apportèrent à Anna, de nombreux présents.

Le temps passa et les enfants grandirent tranquillement. Le garçon devint un grand chasseur qui ne revenait jamais bredouille d’une chasse. Quant à la fille, elle restait auprès de sa mère et l’aidait à faire le ménage. Elle était la plus belle de toute la contrée et les garçons venaient de villages très reculés pour contempler cette beauté jamais contée au monde. Un jour, Anna remarqua que sa fille ressemblait énormément à la fée qu’elle avait croisée en brousse. Elle comprit et sourit… Voici comment naquirent les premiers jumeaux sur la terre.