L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Activités > Formations > La décentralisation et les médias

Publié le 13 juin 2008

La décentralisation et les médias

12-13 décembre 2006 : « La décentralisation et les médias »

Avec les personnes de ressources M. Bala Sanou, M. Elie Zan, M. Henri Kaboré, Mme. Léa Balima, M. Dieudonné Soubeïga, M. Modeste Nébié et M. Félix Koffi Ametepe

Termes de Référence

• Justification

La formation s’inscrit dans la mise en œuvre des objectifs du RIJ. La sélection de cette formation a fait l’objet d’un appel d’offres dont les résultats ont été validés le 11 septembre 2006 par le comité de pilotage du RIJ.
Conscient de la place et du rôle de l’information et de la communication dans la réussite du processus de décentralisation engagée au Burkina, le RIJ a voulu apporter sa modeste contribution à la formation d’une vingtaine d’animateurs des médias publics, privés, écrits et audiovisuels sur la question. En effet, le déroulement récent des élections locales a placé au devant de l’actualité des concepts clés qui matérialisent la formalisation de la notion de décentralisation au Burkina Faso. Même si ces notions sont l’émanation de l’autorité pour responsabiliser davantage les populations à la base dans la gestion de leur localité, il reste que cette politique ne suscite pas encore l’engouement souhaité. Appréhensions, calculs politiciens, incompréhensions enraillent la machine de la décentralisation. C’est pourquoi, la contribution des journalistes s’avère essentielle pour en assurer une meilleure vulgarisation.

• Objectifs

La session de formation s’adresse aux journalistes de la presse écrite et audiovisuelle et vise les objectifs suivants :

Objectif général

Amener les journalistes à maîtriser les contours et les enjeux de la décentralisation en matière de la communication et de l’information.

Objectifs spécifiques
- Familiariser les journalistes avec les concepts-clés de la décentralisation
- Susciter un meilleur traitement de l’information liée à la décentralisation ;
- Accompagner la mise en œuvre du processus de décentralisation ;
- Susciter au sein du public une plus grande compréhension de la décentralisation, à travers des chroniques régulières sur leurs appréciations des actions des élus locaux,
- Faire des exercices participatifs et pratiques sur collecte et de traitement de l’information relative à la problématique de la décentralisation,
- Elaborer un mécanisme de suivi à court, moyen et long terme,
- Faire une évaluation des résultats atteints à l’issue de la formation.

• Cibles

Les journalistes de la presse écrite et audiovisuelle de Ouagadougou et de l’intérieur de pays.

• Période

Du 12 au 13 décembre 2006

• Contenu de la formation

12.12.2006
→ M. Bala Sanou, Consultant
Pour cette formation il est attendu de formateur une présentation du concept de la décentralisation, la communalisation rurale, les TOD, les autorités déconcentrées et décentralisées, les limites territoriales, les enjeux et les contraintes de cette décentralisation.

→ Ely Zan (Directeur de la Communication et de la Presse Ministérielle- DCPM)
Pour cette formation il est attendu de formateur un exposé suivi d’échange sur l’importance de l’information et la communication dans le processus de la décentralisation (→ le liens entre le thème et la pratique).

13.12.2006

→ M. Ramsi Coulibaly, Chargé de Communication de la Mairie
Il s’agit de partager avec les participants les stratégies de communication de la mairie en désignation des citoyens de la ville et ses relations avec la presse.
→ Mme. Léa Balima
Il s’agit de présenter les grandes conclusions de la recherche sur la communication dans le nouveau contexte de la décentralisation : cas de la mairie de Ouagadougou. Plus spécifiquement, il s’agit de dire quelle perception les citoyens de Ouagadougou ont de leurs relations avec la municipalité.

→ Henry Kaboré, Conseiller Municipal de la Mairie de Bogodogo
Il s’agit de faire un point sur l’état de la relation entre la mairie de Bogodogo et la presse et de dire quels types de rapports sont souhaitables entre les journalistes et les conseillers municipaux.

• Lieu de la formation

Centre Jeunesse d’Afrique, en face de la cathédrale à Ouagadougou

• Nombre de participants

15 journalistes issues des médias de la capitale et 5 de l’intérieur du pays