L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Actualité RIJ > Articles > Gestion des finances publiques : le Cadre de concertation des OSC prêt à (...)

Publié le 21 juillet 2016

Gestion des finances publiques : le Cadre de concertation des OSC prêt à apporter sa contribution

En plus du RIJ, sept autres OSC membres du cadre et le partenaire technique, le PRBGF (Programme de renforcement de la bonne gouvernance financière au Burkina Faso, ex PMEF) sur plusieurs points. Il a été question entre autres de définir la composition du Comité de pilotage et d’orientation, les règles de gouvernance du Comité de pilotage et d’orientation, de désigner un secrétaire permanent pour l’animation et la mise en œuvre technique des activités du Cadre de Concertation, adopter le plan stratégique 2016-2020 finalisé et les activités du Cadre pour l’année 2016.
Le nouveau Directeur exécutif du CIFOEB, Zimapi Lépolod KOHOUN, participant pour la première fois à une réunion du cadre de concertation, a félicité les membres du cadre pour le dynamisme et la constance, et les a exhorté à une union sincère pour l’atteinte des objectifs du cadre consigné dans son plan stratégique 2016-2020.
Le cadre de concertation est une plateforme d’échanges de huit Organisations de la Société Civile (OSC) burkinabè intervenant dans le domaine des finances publiques avec pour missions de promouvoir la bonne gouvernance des finances publiques, promouvoir la redevabilité et la transparence dans la gestion des finances publiques , assurer en permanence le contrôle citoyen, lutter contre la fraude et la corruption et partager en toute circonstance les différentes informations et analyses réalisées avec les autres acteurs de gestion des finances publiques.
Pour réaliser ses missions, le cadre de concertation sera dirigé par un bureau de 4 membres, élu pour un mandat de deux (2) ans. Il se compose d’un président, un vice-président, un chargé de la mobilisation des ressources et un chargé de la communication et du plaidoyer.
En dessous de celui-ci intervient le secrétariat permanent qui est l’organe technique. Il travaille en étroite collaboration avec les points focaux désignés par chaque OSC membre.
L’instance suprême du cadre de concertation est le comité de pilotage et d’orientation qui réunit les responsables des OSC membres.
Pour l’exercice 2016-2018, le comité de pilotage est présidé par le CIFOEB, il est secondé à la vice présidence par le REN-LAC. Le SPONG occupe le poste de chargé de mobilisation des ressources, le RIJ assure le poste de chargé de la communication et du plaidoyer.
Un tirage au sort a permis de déterminer les OSC membres qui prendront le relais du CIFOEB à la présidence, après 2018, selon la chronologie suivante : de 2018 à 2020 : REN LAC, 2020 à 2022 : Labo citoyenneté, 2022 à 2024 : GERDESS Burkina, 2024 à 2026 : SPONG, 2026 à 2028 : RIJ, 2028 à 2030 : CGD et de 2030 à 2032 : CNOSC.