L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Autres > Divers > Concours de Créativité sur les Droits Humains 2012 - Remise officielle de (...)

Publié le 28 novembre 2012

Concours de Créativité sur les Droits Humains 2012 - Remise officielle de prix

La remise de prix du Concours de Créativité 2012 a eu lieu dimanche le 25 novembre 2012 au siège du MBDHP à Somgandé à Ouagadougou. Plus de 180 personnes ont assisté à la cérémonie officielle, notamment les artistes qui ont participé à cette troisième édition du Concours. Les représentants des trois institutions organisatrices (GIZ-RIJ-MBDHP), le représentant de l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne au Burkina Faso, la directrice de l’Institut Goethe, cinq membres du Comité Directeur, deux membres du jury, plusieurs journalistes ainsi que d’autres personnes intéressées par le thème des droits de l’homme ont tous honoré de leur présence à cette rencontre.

Les représentants des institutions organisatrices ainsi que le représentant de l’Ambassade d’Allemagne

Le maitre de cérémonie, Benjamin Tibila ILBOUDO, journaliste et membre du Comité Directeur, a souhaité le bienvenu à tous les participants et participantes. Il a rappelé que c’est la troisième fois que le Concours de Créativité se déroule en 2012. Après avoir présenté les autres membres du Comité Directeur, il a passé la parole à François KI-LAYE, membre du MBDHP. Ce dernier a rappelé le thème de la troisième édition qui est « le droit à un environnement sain. » Il a également dressé un bilan des diverses activités qui ont été menées dans le cadre du Concours de Créativité, soit une Nuit Maracaña pour l’environnement et la signature d’une pétition à Ouagadougou, un camp de reboisement à Koudougou et une journée de salubrité à Diébougou, un mois de réception des différentes œuvres artistiques et trois jours de travail fait par un jury compétent en la matière.

Le maitre de cérémonie Benjamin Tibila ILBOUDO

Ensuite, c’était aux représentants des organisateurs du Concours de Créativité de se prononcer. Le premier orateur, Henning BAUR, portfoliomanager de la Coopération Allemande au Développement (GIZ), a souligné qu’il a l’impression que le Concours de Créativité est devenu une vraie « institution » et il souhaite que celui-ci se poursuive l’année prochaine. Il ajoute que le thème retenu concerne tout le monde en ce sens qu’au Burkina comme partout dans le monde entier, la pollution de l’air, de l’eau, la déforestation et le changement climatique sont les plus grands défis de la génération présente et future. Il n’a manqué de féliciter les artistes qui ont su animer ce thème par leurs peintures, sculptures, poèmes, illustrations, musiques et reportags. Selon le Coordonnateur du Réseau d’Initiatives de Journalistes (RIJ), Fabrice Yi-Bour BAZIE, aucune œuvre humaine n’étant pas parfaite, les imperfections de cette éditions seront prises comme des leçons afin de mieux agir lors des prochaines éditions. Il n’a manqué de rappeler la mission fondamentale de sa structure qui est d’œuvrer à la professionnalisation de la pratique journalistique. Le représentant du Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP), Lamine OUATTARA, a félicité tous les participants et les a encouragé en ces termes : « il n’y a pas de perdants, tous ont gagné. » Quant au représentant de l’Ambassade d’Allemagne, Santhosh PERSAUD, il a loué l’initiative du Concours de Créativité. Il a cité un proverbe allemand « une image en dit plus que mille mots » pour encourager la sensibilisation à travers l’art.

Le modérateur a par la suite donné la parole à Fatou Ghislaine SANOU, enseignante en lettres et présidente du jury. Cette dernière a félicité les organisateurs pour l’initiative qui a gagné en maturité depuis sa première édition en 2010. Au total, 126 artistes ont participé au Concours de Créativité dans cinq catégories. Chaque œuvre a été jugée d’après un système de critères qui prend en considération le lien de l’œuvre avec le thème retenu (10 points), la qualité artistique et professionnelle (4 points), l’originalité (4 points) et l’expressivité (2 points). Mme SANOU a fait la remarque que très peu de jeunes ont participé au Concours et qu’il faudrait revoir les stratégies pour encourager la tranche d’âge en dessous de 21 ans dans les années à venir.

Le jury a poursuivi avec la proclamation des résultats de leur travail. Les invités officiels et les organisateurs ont remis des certificats, trophées et enveloppes aux lauréats. Ces derniers ont donné une petite impression de la qualité de leur contribution artistique en présentant leur œuvre aux visiteurs. Les lauréats de la troisième édition du Concours de Créativité sont :

1er prix ART PLASTIQUE : SANKARA Sidiki

2ème prix ART PLASTIQUE : OUEDRAOGO Pouitba

1er prix ILLUSTRATION : TILMANT Pierre

2ème prix ILLUSTRATION : MARANE Harouna

1er prix LITTÉRATURE : SAWADOGO B. Alfred

2ème prix LITTÉRATURE : SOMA S. Adama

1er prix JOURNALISME : BAMA Yacouba Ladji

2ème prix JOURNALISME : TRAORE Kpénahi

1er prix ART DE LA SCÈNE : KPODA Ulrich Kevin

2ème prix ART DE LA SCÈNE : BAZIE B. Sylvain

Prix spécial jeunesse : SAWADOGO B. Alfred

L’exposition

Après la remise de prix, tous les participants ont été invités de visiter l’exposition, qui a été préparée par les deux Assistantes Techniques Junior de la GIZ, Isabel KÜPPERS et Katrin EDER. L’exposition introduit, à travers des textes et images, dans les objectifs du Concours de Créativité et elle contient des informations détaillées sur les activités menées. Toutes les œuvres y sont exposées et des textes expliquent le lien entre l’œuvre artistique et le thème de l’environnement sain. L’exposition sera ouverte le 27, 28 et 29 novembre 2012 au siège du MBDHP à Ouagadougou. Toutefois, il faut noter que le Concours de Créativité n’a pas pris fin avec la remise de prix. Au contraire, les œuvres artistiques vont être exposées à Koudougou en décembre 2012 et à Diébougou en janvier 2013. Aussi, les œuvres vont être utilisées afin d’animer des ateliers interactifs avec différents groupes cibles.

Par la suite, les participants ont été invités à un cocktail, offert par les organisateurs. La cérémonie a pris fin aux environs de 19 heures.

Isabel KÜPPERS

Membre du comité directeur du concours de créativité