L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Activités > Rencontres mensuelles passées > Rapport de la rencontre mensuelle du 2 novembre 2012 - « Les enjeux (...)

Publié le 8 novembre 2012

Rapport de la rencontre mensuelle du 2 novembre 2012 - « Les enjeux électoraux face aux exigences de la profession journalistique »

Les enjeux électoraux face aux exigences de la profession de journaliste. C’est sur ce thème que les spécialistes de la communication ont exposé. En effet, il s’agit d’éclairer la lanterne des journalistes sur les grands enjeux des élections couplées de décembre 2012 et les exigences auxquelles doit se soumettre tout journaliste chargé de la couverture médiatique. Ce thème se justifie par l’imminence des élections dont la campagne électorale se déroulera au cours de ce mois de novembre 2012. Et pour le panéliste Tiono Justin, chargé de mission de la CSC, « les périodes électorales sont des périodes de tension et le journaliste a un rôle très important à jouer ». Il s’agit entre autres de veiller à l’égalité de tous les candidats en temps d’antenne, de donner équitablement la parole aux partis politiques amener à s’exprimer et d’éviter le déséquilibre dans l’espace médiatique. Et d’ajouter que le journaliste, relais de son organe de presse doit savoir que les faits sont sacrés et les commentaires sont liés. Il n’a manqué également de donner les causes profondes de la traduction de l’information et déceler quelques insuffisances de la profession de journalistes. Il exhorte les médias sans lesquelles il n’y aura pas de démocratie, à se faire le devoir d’accompagner le CSC à la réussite des élections en équilibrant les reportages, en trouvant les astuces nécessaires pour faire parler les petits partis et d’assurer convenablement la campagne en restant neutre.

Les panélistes ont surtout exhorté les journalistes à beaucoup plus de professionnaliste dans le métier qu’ils exercent.

Egalement présent sur cette table de panélistes, Salif Koala, spécialiste en communication a noté que la période électorale est un temps de mise à l’épreuve du journaliste si bien que chacun doit se munir d’un plan de campagne afin de braver les dérives et assumer un travail professionnel. Quant à Sango Karim de la CENI, il a invité les journalistes de beaucoup travailler à reléguer les informations de cette commission auprès du public. Il a noté quelques innovations de la CENI pour cette année dont l’enrôlement biométrique, la publication des listes électorales, la création de centres provinciaux des résultats, la prise en charge des délégués des partis politiques. Il a soutenu les propos du 1er intervenant en demandant l’accompagnement des journalistes par la recherche des informations justes et à apporter des critiques positives lors de leurs productions. Il faut noter au passage, la présence de deux représentants de dimap (das Institut für Markt und Politikforschung) à cette rencontre, une institution Allemande présente au Burkina pour faire un travail de sondage en appui à la réussite des élections. Une conférence de presse est prévue les jours prochains pour de plus amples connaissances de la mission de dimap.

Les participants attentifs aux différentes communications, ont posé des questions pertinentes pour une bonne couverture médiatique lors des élections.

Après les différents exposés, vient le temps des échanges. Là, les journalistes ont posé toutes les questions nécessaires pour mener à bien le travail qui les attend. Convaincu que la réussite de ce challenge passe aussi par l’implication des médias, le RIJ estime qu’au sortir de cette rencontre, ils feront beaucoup d’apports au succès des élections par l’information et la sensibilisation. C’est pourquoi, l’objectif recherché à travers ce panel est de contribuer à une meilleure maîtrise de la question des élections couplées par les hommes et les femmes de médias en vue de la production d’éléments informatifs de qualité. Rendez-vous est donc pris pour le 30 novembre 2012 et le thème retenu est « la subvention de l’État aux médias privés : insuffisances et perspectives ».

Safia ZANGO

Secrétaire Administrative du RIJ