L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Activités > Voyages d’études et d’échanges > Voyage du RIJ à Dapaong (Togo)

Publié le 1er février 2011

Voyage du RIJ à Dapaong (Togo)

Le lendemain, 20 décembre, les participants ont tenu une réunion avant d’entamer le programme de la journée. Ils ont rencontré quelques journalistes de Dapaong qui les ont servis de guides pour les différentes visites. La délégation burkinabè s’est d’abord rendue chez le chef coutumier de la ville, puis à la préfecture où elle a été reçue par le sous-préfet, Tchimbiandja Yendoukoa Douti. La matinée a pris fin à l’hôtel de ville où une rencontre a eu lieu avec le Conseil municipal. Toutes ces visites ont été animées d’échanges entre les journalistes burkinabè et leurs hôtes. L’après-midi a été consacrée à une rencontre avec la communauté burkinabè vivant à Dapaong. C’est dans à cette occasion que les journalistes du RIJ ont rendu visité à l’imam Kassamba, originaire du Burkina Faso. Dans la soirée, les journalistes de Dapaong ont invité leurs confrères burkinabè à prendre un pot afin de mieux faire connaissance.

Le mardi 21 décembre, fut une journée de visite d’organes de presse de la ville. Une journée marathon qui commencé par la réunion matinale et qui a aussi permit d’échanger entre hommes de médias, de partager les expériences, soulever des difficultés rencontrer par les uns et les autres dans l’exercice de la profession. L’après-midi a été consacré à la visite du grand marché de Dapaong servant de lieu touristique. Une soirée récréative organisée par le RIJ a servi de cadre de réflexion afin de trouver des possibilités de collaboration avec le GEMSA (Gens des Médias de la Savane), une structure de journalistes togolais qui a souhaité suivre l’exemple du Réseau d’Initiatives de Journalistes.

Le mercredi 22 décembre a été le jour de départ de Dapaong. Les participants à la sortie après la réunion de bilan de la veille a repris la route de Ouagadougou à 10h.
Le lendemain, 20 décembre, les participants ont tenu une réunion avant d’entamer le programme de la journée. Ils ont rencontré quelques journalistes de Dapaong qui les ont servis de guides pour les différentes visites. La délégation burkinabè s’est d’abord rendue chez le chef coutumier de la ville, puis à la préfecture où elle a été reçue par le sous-préfet, Tchimbiandja Yendoukoa Douti. La matinée a pris fin à l’hôtel de ville où une rencontre a eu lieu avec le Conseil municipal. Toutes ces visites ont été animées d’échanges entre les journalistes burkinabè et leurs hôtes. L’après-midi a été consacrée à une rencontre avec la communauté burkinabè vivant à Dapaong. C’est dans à cette occasion que les journalistes du RIJ ont rendu visité à l’imam Kassamba, originaire du Burkina Faso. Dans la soirée, les journalistes de Dapaong ont invité leurs confrères burkinabè à prendre un pot afin de mieux faire connaissance.

Le mardi 21 décembre, fut une journée de visite d’organes de presse de la ville. Une journée marathon qui commencé par la réunion matinale et qui a aussi permit d’échanger entre hommes de médias, de partager les expériences, soulever des difficultés rencontrer par les uns et les autres dans l’exercice de la profession. L’après-midi a été consacré à la visite du grand marché de Dapaong servant de lieu touristique. Une soirée récréative organisée par le RIJ a servi de cadre de réflexion afin de trouver des possibilités de collaboration avec le GEMSA (Gens des Médias de la Savane), une structure de journalistes togolais qui a souhaité suivre l’exemple du Réseau d’Initiatives de Journalistes.

Le mercredi 22 décembre a été le jour de départ de Dapaong. Les participants à la sortie après la réunion de bilan de la veille a repris la route de Ouagadougou à 10h.
Le lendemain, 20 décembre, les participants ont tenu une réunion avant d’entamer le programme de la journée. Ils ont rencontré quelques journalistes de Dapaong qui les ont servis de guides pour les différentes visites. La délégation burkinabè s’est d’abord rendue chez le chef coutumier de la ville, puis à la préfecture où elle a été reçue par le sous-préfet, Tchimbiandja Yendoukoa Douti. La matinée a pris fin à l’hôtel de ville où une rencontre a eu lieu avec le Conseil municipal. Toutes ces visites ont été animées d’échanges entre les journalistes burkinabè et leurs hôtes. L’après-midi a été consacrée à une rencontre avec la communauté burkinabè vivant à Dapaong. C’est dans à cette occasion que les journalistes du RIJ ont rendu visité à l’imam Kassamba, originaire du Burkina Faso. Dans la soirée, les journalistes de Dapaong ont invité leurs confrères burkinabè à prendre un pot afin de mieux faire connaissance.

Le mardi 21 décembre, fut une journée de visite d’organes de presse de la ville. Une journée marathon qui commencé par la réunion matinale et qui a aussi permit d’échanger entre hommes de médias, de partager les expériences, soulever des difficultés rencontrer par les uns et les autres dans l’exercice de la profession. L’après-midi a été consacré à la visite du grand marché de Dapaong servant de lieu touristique. Une soirée récréative organisée par le RIJ a servi de cadre de réflexion afin de trouver des possibilités de collaboration avec le GEMESA (Gens des Médias de la Savane), une structure de journalistes togolais qui a souhaité suivre l’exemple du Réseau d’Initiatives de Journalistes.

Le mercredi 22 décembre a été le jour de départ de Dapaong. Les participants à la sortie après la réunion de bilan de la veille a repris la route de Ouagadougou à 10h.