L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Actualité RIJ > Articles > A l’école du graphisme : Les vertus de l’apprentissage

Publié le 4 novembre 2009

A l’école du graphisme : Les vertus de l’apprentissage

En Allemagne, G+J est le premier éditeur de presse, avec une cinquantaine de magazines dont Stern, Capital, Geo, Gala, Brigitte, Essen und Trinken et Schöner Wohnen. Le groupe est également présent dans la presse quotidienne avec, en particulier, le Financial Times Deutschland dont il a racheté la participation de Pearson.

Hors Allemagne, G+J édite une cinquantaine de magazines via ses filiales implantées en France, en Espagne, en Italie, en Pologne, aux États-Unis, en Russie, en Chine, en Autriche et aux Pays-Bas. Les deux principales filiales internationales du groupe sont Prisma Presse à Paris et G+J USA Publishing Company à New York.

Ce stage a été l’opportunité pour moi d’appréhender que le graphisme est une discipline qui consiste à créer, choisir et utiliser des éléments graphiques (dessins, caractères typographiques, photos, couleurs, etc.) pour élaborer un objet de communication . Chacun des éléments est symbolique et signifiant dans la conception d’un projet, selon les axes définis éventuellement avec d’autres intervenants du domaine de la communication, dans le but de promouvoir, informer ou instruire.

Au cours de ce stage, j’ai eu l’opportunité de découvrir le métier sous toutes ses formes et de comprendre de manière globale les difficultés que les graphistes pouvaient rencontrer pendant le travail.

Au-delà d’enrichir mes connaissances, ce stage m’a permis de comprendre dans quelle mesure il était très important de se faire une auto critique et d’accepter des critiques pour être plus créatif.

J’ai passé la majeure partie de mon temps à faire du design. Au fur et à mesure que j’apprenais, mes recherches se sont approfondies. Ce n’est donc qu’à partir du 2ème mois de mon stage que j’ai été véritablement opérationnel, du fait de ma meilleure maîtrise des différents outils de graphisme.

Dans le cadre du stage, j’ai pu expérimenter une technique d’organisation du travail originale. Le principe est simple, il s’agit de prévoir la veille l’organisation de la journée du lendemain : décrire les tâches et prévoir le temps à y consacrer. Le lendemain, on peut alors apprécier le retard pris dans son travail. Cette méthode révèle la difficulté à prévoir la durée du travail, et je me retrouvais souvent avec des heures de retard. Il n’est pas rare qu’une modification de la structure du Journal entraîne des bugs pour les autres. Cependant, j’ai pu constater qu’une telle organisation permet d’améliorer son efficacité en matière de temps de travail. Elle oblige également à réfléchir aux différentes tâches.

Il est vrai que j’avais déjà une expérience du graphisme, cependant l’utilisation des Typos qui traduise la joie et des typos qui traduisent la tristesse était relativement nouvelle. J’ai appris particulièrement au niveau des images, quelles sont les images qui peuvent aller ensemble.

Le travail que j’ai effectué pendant mon stage m’a permis de gérer certaines responsabilités, étant donné que j’étais seul à décider de comment se présentera ma page. J’ai donc veillé à toujours vérifier la concordance des images et des typos que j’utilisais.

Etant donné l’ampleur du travail à accomplir, il était essentiel que je gère mon temps correctement. Au début de mon stage, j’ai donc établi un planning des tâches à effectuer et de leur répartition au fil des mois mais cela n’a pas été le cas. J’ai cependant dépassé le temps que je m’étais attribué pour la réalisation graphique, car j’ai perdu assez de temps sur des détails, mon planning étant trop vaste. Cette expérience m’a servis de réaliser des montages en tenant compte de mes priorités.

Toutes ces missions m’ont aidé à être plus rigoureux dans tous les domaines de mon travail. J’ai appris que l’infographie et l’intégration demandent beaucoup de minutie et de patience pour que le rendu soit propre.

Le stage que j’ai effectué a été fidèle à mes attentes et m’a beaucoup appris, sur le plan humain comme professionnel. Il m’a permis de travailler et de progresser au sein d’une équipe motivée et dynamique. J’ai pu compléter mes connaissances dans certains domaines, comme l’infographie dans le Design. Cette expérience m’a permis de confirmer mon projet de trouver un travail polyvalent dans la création. Ce stage a donc été extrêmement riche et instructif, il sera donc un atout et une expérience utile pour ma future vie professionnelle.

Ce stage m’a permis de me rendre compte qu’avec une formation comme celle que j’ai suivie, plusieurs portes me sont ouvertes contrairement á ce que je pensais. En effet, le fait d’avoir touché á plusieurs choses, travaillé plus sur le design, réaliser des montages m’ont beaucoup appris. Cela fut vraiment enrichissant. Ce qui m’a énormément plus, c’est la rigueur et le travail d’équipe.

A la fin de mon stage, mon avis était assez mitigé. En effet, il est vrai que j’aurai aimé faire le on-line mais …. Je n’ai pas mené des activités à ce niveau.

Avec un recul, j’ai finalement trouvé ce stage enrichissant et professionnel ; pour résumer, j’ai aimé créer, sur demande des rédacteurs, de l’envie, du désir, du rêve....