L’Assemblée générale du Réseau d’initiatives de journalistes se tiendra le 28 janvier 2017, à partir de 9 heures au Centre national de presse Norbert Zongo

Accueil > Activités > Assemblée Générale > AG 2009 : Le RIJ s’inscrit dans la légalité pour mieux agir

Publié le 6 août 2009

AG 2009 : Le RIJ s’inscrit dans la légalité pour mieux agir

Le Réseau d’Initiatives de Journalistes (RIJ) existe depuis 9 ans et était piloté par une équipe de sept membres. Connu au début sous le nom de Réseau Informel de Journalistes, cette association a mené ses activités avec le soutien financier du DED (le Service allemand du développement), dans un cadre informel, sans textes de référence jusqu’à une date récente où le Comité de pilotage a pensé à sa formalisation.

Selon ce comité, certaines contraintes du terrain l’ont amené à avoir une autre vision. C’est ainsi donc que le RIJ est devenu Réseau d’Initiative de Journalistes, et l’équipe dirigeante a établit des textes devant régir désormais le fonctionnement du réseau.

Cette Assemblée générale a permis de faire le bilan des activités menées par le réseau depuis son existence, de présenter son plan stratégique 2009/2010, de lire et amender les statuts et règlement intérieur, et d’élire le nouveau Comité de pilotage. Ce Comité de pilotage du RIJ composé de sept membres avec à leur tête Fabrice Yi-Bour Bazié de Radio Municipale de Ouagadougou qui va conduire l’association pendant un an.

Voila

La formalisation du RIJ lui permet de fonctionner désormais à l’image de toute autre association du point de vue juridique. Le "nouveau RIJ" va rassurer davantage son seul partenaire jusque-là, le DED, et pourra avoir la confiance d’autres partenaires. Il place ses priorités dans la professionnalisation et la promotion des journalistes au Burkina Faso.

Selon le nouveau coordonnateur, "Il faut former les gens pour que le traitement de l’information soit fait façon professionnelle, pour nous inscrire dans cette volonté politique générale qui est celle de l’adoption de la Convention collective et de la délivrance de la carte de presse".

Pour ce faire, le réseau envisage consolider ses acquis, œuvrer pour de nouvelles perspectives de partenariats et multiplier les cadres d’échange d’expériences.